Forum entièrement dédié à nos amis les poissons Betta Splendens. Partagez vos questions, photos, expériences et bien d'autres choses !
 
Accueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma méthode de repro semi-naturelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anne56

avatar


Messages : 213
Localisation : Bretagne, France.

MessageSujet: Ma méthode de repro semi-naturelle   Sam 18 Mai - 8:44

Maintenance et reproduction en "semi-naturel"



Grâce aux conseils précieux de bettaphiles expérimentés, j'ai voulu à mon tour tenter cette expérience. J'avoue qu'elle est bien satisfaisante.

Cette façon de procéder est idéale pour ceux qui souhaitent avoir le plaisir de faire de la repro de betta splendens en minimisant certaines contraintes qu'on rencontre en repro contrôlée.

De plus, cela permet de découvrir des comportements qu'on ne voit pas en maintenance "+ classique", et encouragera ceux qui souhaitent avoir de la repro mais qui peuvent être découragés ou rebutés par les méthodes de repros contrôlées.

Mise en oeuvre :

Pour cela, j'ai pris un bac de 54 litres standard tout équipé, de 60 cm de long c'est un minimum, car dans plus petit c'est risqué. Les précautions qui sont pour moi élémentaires, c'est d'aménager le bac de façon à minimiser les risques de bagarres, (c'est quand même des combattants ! ) avec :

- un grand nombre de plantes qui sont faciles à maintenir comme des cryptocorynes, microsorum pteropodus (fougère de java), ceratopphyllum demersum, limnophila sessiflora en flottante, salvinia natans, et surtout de la mousse de java en quantité importante qui sera indispensable pour les alevins afin de leur fournir de quoi se cacher et se nourrir.

- de nombreuses cachettes, j'ai choisi de simple tubes PVC et qqs minis pots de terre cuite (attention de boucher le trou au fond !).

- j'y ai mis également 2 éléments assez grands et plats de part et d'autre du bac pour délimiter des territoires qui sont ici une racine, et une pierre non calcaire. Et j'ai répartis les plantes de façon à créer au milieu un massif assez dense de façon à couper le bac en deux et faire une sorte de "brise-vue" pour que le mâle s'approprie un territoire.



Autre précaution qui me semble importante :
introduire les poissons en même temps. Et j'ai préféré pour commencer : mettre un mâle et 3 femelles, de façon à diluer l'agressivité.
Les femelles quand à elles sont 3 soeurs qui n'ont jamais étés séparées, donc elles n'ont pas étés désocialisées et toujours habituées à vivre ensemble.

Par la suite, toujours dans des bacs de 60cm de long, j'ai essayé avec plusieurs couples.

Constats :

depuis que j'ai commencé cette expérience (début janvier 2012) avec plusieurs poissons différents, je n'ai jamais vu de vraies bagarres, sauf avec un couple où j'ai fini par retirer la femelle qui se faisait trop souvent embêter par le mâle. La plupart du temps, ce ne sont que des poursuites qui se terminent rapidement dans les plantes que ce soit mâle/femelle ou femelle/femelle. C'est plus entre elles les petites poursuites d'ailleurs, il y a une petite hiérarchie qui s'est mise en place. Tout ce monde cohabite très bien, j'ai de temps à autres, un petit "croc" dans les nageoires mais rien de méchant, la femelle qui a reproduit à été un peu + plus malmenée lors des accouplements, mais pas pire qu'en repro "contrôlée". Pour le nourrissage, jamais eu de problèmes, tout le monde a sa part, et même pas de poursuites.

Pour ce qui est de la repro : en harem, le mâle a choisi sa femelle ils se sont accouplés plusieurs fois à quelques jours d'intervalle à peine une semaine après l'introduction dans le bac. J'ai eu pour le moment que 3 alevins qui sont arrivés à l'âge adulte, car j'avais sûrement un tas de mousse de java pas assez important pour que les alevins échappent correctement aux bouches prédatrices.
Avec les couples, j'ai eu plusieurs accouplements successifs à quelques jours d'intervalle, et j'ai obtenu plusieurs dizaines d'alevins.
J'ai quand même nourri aux nauplii d'artémias les alevins pour plus de sûreté et une croissance plus rapide et harmonieuse.

Les jeunes une fois assez gros pour ne plus risquer de terminer en casse-croûte sortent de leur cachette et hésitent de moins en moins à évoluer au milieu des adultes, c'est vraiment trop mignon.

Couple de plakat avec leur jeunes :



Conclusions :

C'est un vrai régal de voir plusieurs combattants évoluer dans un seul et même bac. J'ai découvert des comportements différents par rapport à la maintenance plus "traditionnelle".
Moins de tracas et de contraintes qu'avec ma méthode de repro contrôlée (pas de bac de repro exprès, moins d'inquiétude, pas de changements d'eau quotidiens pour les alevins, moins de travail quoi !)
Certes ont récupère beaucoup moins d'alevins qu'en repro contrôlée, mais ce n'est pas le but cette maintenance. Et quel plaisir d'avoir une approche différente du betta splendens de sélection.

voici une vidéo qui donne un bref aperçu, pour une maintenance en harem :




Récapitulatif des consignes de sécurité :

Il faut un bac pas en dessous de 60 cm de long, avec vraiment beaucoup de plantes dont de la cerathophyllum étant pour moi la plus adaptée, beaucoup de cachettes, des paramètres adaptés (cf. maintenance), s'assurer que les femelles soient bien des femelles (qu'il n'y ait pas un mâle plakat retardataire parmi elles), un couvercle. Et bien surveiller, prévoir une solution de repli (de quoi séparer les poissons) en cas de vrai bagarre.



_________________
Anne


Revenir en haut Aller en bas
http://betta-bijou.weebly.com/
 

Ma méthode de repro semi-naturelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» killiphiles bretons?
» Reproduction semi-naturelle
» méthode naturelle et punition
» projet repro semi naturel
» Bettas splendens Semi-reproduction aide
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Éleveurs et Passionnés de Betta Splendens :: Le Bac aux questions :: La reproduction-