Forum entièrement dédié à nos amis les poissons Betta Splendens. Partagez vos questions, photos, expériences et bien d'autres choses !
 
Accueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les différents escargots rencontrés en aquariophilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Langara

avatar


Messages : 352
Localisation : Genève

MessageSujet: Les différents escargots rencontrés en aquariophilie   Jeu 17 Jan - 16:58

Les différents escargots rencontrés en aquariophilie.


En voici les plus courants :

Tout d’abord, les escargots présentés ci-après arrivent généralement avec les plantes achetées en magasins aquariophiles. Ils sont parfois considérés à tord comme des fléaux au vu de leur énorme prolifération dans nos aquariums. Heureusement qu’ils sont là, car ils sont des témoins vivants de la bonne santé de votre biotope aquatique. Une invasion d’escargots indique qu’ils ont assez de nutriments pour permettre d’avoir des petits et ainsi assurer les générations à venir et donc avertissent d'une certaine pollution. Ils sont pour la plupart de bons mangeurs d’algues et de détritivores. Quand on retrouve un amas d’escargots, cela signifie souvent qu’un poisson mort se trouve à cet endroit ou pas loin en tout cas. Un autre indicateur est le manque d’oxygène. Si l’eau est mal oxygénée, vous verrez vos escargots se laisser remonter à la surface et se laisser flotter puis redescendre en coulant. On retrouve :
- Les planorbes, du nom latin Planorbarius corneus, sont bruns à rouges et sont l'une des espèces les plus jolies. Leur coquille est en forme de spirale. Ils peuvent mesurer jusqu’à 3cm. Du fait de la forme de sa coquille, ses déplacements sur un sol en gravier sont rares et plutôt maladroits.
Il préfèrera se déplacer sur les plantes. Il a la faculté de "faire la planche" en flottant sous la surface de l'eau et de se laisser tomber à son gré. Son comportement est excellent, ne s’attaque qu’aux plantes abîmées vouées à disparaître plus ou moins rapidement. Ne pose donc aucun problème avec des plantes en bonne santé.

- Les physes, du nom latin Physa marmorata, sont de petits escargots ne dépassant pas 1cm. On les reconnait à leur coquille foncée et tachetée qui s’enroule dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.
Dans un bac bien équilibrée, la population se stabilise et ils sont de très bons détritivores. Généralement, dans un bac de reproduction, il n’est pas rare de voir des bettaphiles mettre un ou deux physes dans le bac. Ils débarrassent des nauplies mortes, des feuilles pourrissant. Les jeunes physes servent de casse-croûte aux jeunes bettas qui adorent s’amuser à les sortir de leur coquille et les avaler. Ils ont la capacité de se mouvoir sur le sol.

- Les mélanoïdes ou malais, du nom latin Melanoïde tuberculatus, ont une coquille conique. Ce sont de grands escargots, ils peuvent mesurer jusqu’à 5cm. La coquille peut avoir différentes couleurs : du beige au brun avec des tâches noires.Ils ont pour particularité de s'enfouir dans le sol. Ainsi, ce sont des escargots plutôt discrets. Ils ont pour fonction d'aérer le sol, ce qui est intéressant dans nos aquariums car cela favorise les échanges gazeux. Ils peuvent aussi consommer les feuilles de plantes abîmées (mais ne s'attaqueront pas aux plantes saines), les algues ou autres déchets.
La reproduction se fait dans le sol et cette espèce peut être très prolifique ! Les malais sont aussi de bons indicateurs de la qualité de l'eau de l'aquarium. S'ils remontent en surface, c'est sans doute qu'il y a une pollution importante, comme des nitrites.

La reproduction

On peut voir sur la vitre, sur une feuille ou une roche un ou plusieurs amas gluants. Ces amas sont les œufs des escargots.

Quels sont les causes d’une surpopulation d’escargots ?

Plusieurs critères peuvent être facilement écartés comme une bonne hygiène de l’aquarium et un entretien réguliers. En effet, la prolifération des algues et des déchets s’accumulant sont favorables à l’invasion d’escargots.

Que faire ?

Il faut privilégier la prévention au remède. Si malheureusement cela n’a pu être fait, il faut éviter à tout prix les produits contre les escargots !!!! Ils peuvent s'avérer dangereux pour les poissons et de plus être inefficaces. Ils peuvent en outre être la cause d'une grande pollution si les escargots morts ne sont pas retirés de l'aquarium.
Il y a trois remèdes :
• Le remède mécanique. Enlever un à un les escargots afin de limiter les reproductions. Un nettoyage complet de l’aquarium, s’il est de petite taille, peut être fait pour éliminer tous déchets et algues. Mettre une feuille de salade ou un morceau de pomme de terre (nettoyé !) dans l'aquarium, le soir, et retirer l'appât le lendemain matin. Normalement un certain nombre d'escargots a dû s'y coller !

• La prédation peut être un autre moyen. Certains poissons savent manger les escargots. C’est le cas des Botias. Malheureusement, c'est un poisson de grande taille, à qui il faut offrir un espace suffisant, parsemé de diverses cachettes. Un bac de 300 litres minimum est nécessaire car le Botia vit mieux en groupe. Il a un caractère grégaire et apprécie la compagnie de ses semblables, sans toutefois vivre strictement en banc.
Un autre prédateur est l’Anentome helena ou Clea helena. Ils sont apparus récemment dans les magasins aquariophiles. Ces escargots de la famille des Buccinidae proviennent du sud de l'Asie. Les anentomes ont la particularité de se nourrir exclusivement d'autres escargots, ce qui devrait contribuer à leur large succès. Ils ne seront donc d'aucune utilité pour les algues, et surtout ne détérioreront pas les plantes.
Les anentomes sont de jolis escargots à la coquille cônique de couleur orange zébrée de noir. Ils ont la particularité de posséder une trompe visible lors de leurs déplacements qui sert à aspirer de l'eau et à détecter les autres escargots. Ils n'ont pas d'exigences précises en matière de paramètres de l'eau mais une eau dure est préférable pour la bonne constitution de leur coquille, comme pour tous les autres escargots.

• Un dernier moyen est de jouer sur la compétitivité. Pour cela, on peut ajouter dans son bac un autre escargot, le néritina. Cet escargot a besoin d’une eau saumâtre pour se reproduire et donc quand il se reproduit en eau douce ses œufs n’éclosent pas. Le néritina est un escargot de belle taille.
Ils sont de bons mangeurs d'algues, notamment les algues vertes encroutées. Ils font un très bon travail sur les vitres ou les pierres ! Là où ils sont intéressants c’est qu’ils vont se nourrir plus que les physes ou les planorbes et ainsi réduire ou stabiliser la population des planorbes ou physes.

En conclusion, les escargots sont de bons compagnons à garder en aquarium mais à surveiller !!!
Article fait par Corentin, le 16/01/2013
Sources:

http://www.aqua-lorca.fr/fr/technique/escargots-aquariophilie.php
http://www.aquanostalgie.com/pages/les%20escargots%20et%20les%20crevettes.php
http://www.forumducaj.org/t1149-les-differents-escargots-daquarium-deau-douce-les-plus-connus

_________________
Pour vous servir,

Mélina
Association Betta Genève
Revenir en haut Aller en bas
http://betta-passion.forumgratuit.ch
 

Les différents escargots rencontrés en aquariophilie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les différents types d'eaux purifiées
» Les différents escargots d’aquarium d’eau douce (Les plus connus)
» yoga : les différents yogas
» groupe de corydoras différents
» Rappel des différents fauteuils EAMES
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Éleveurs et Passionnés de Betta Splendens :: Le Bac aux questions :: Maintenance-